picto PE-4

Protection de l’eau

Les agriculteurs s’engagent

L’agriculture tient une place importante dans l’économie charentaise, notamment l’activité viticole qui génère 45 % de la valeur de la production en Charente (Chiffres INSEE 2016). Or, 27,4 % de la surface agricole charentaise est concernée par des programmes d’actions territoriaux de préservation de la ressource en eau ; les professionnels agricoles jouent donc un rôle essentiel dans la préservation de la ressource en eau en Charente.

Prendre en compte l’enjeu « eau » dans les productions agricoles passe par :
• des réflexions sur l’aménagement du parcellaire, l’assolement, les rotations et les pratiques culturales ;
• des équipements agricoles performants ;
• la sécurisation des sièges d’exploitations par :
– le traitement des résidus de produits phytosanitaires ;
– la gestion des effluents vinicoles ;
– le stockage des déjections animales avant leur épandage.
• la sécurisation des ouvrages de prélèvements d’eau pour l’irrigation afin d’éviter les infiltrations d’eaux indésirables.

Dans la démarche Re-Sources, les collectivités fédèrent, autour d’un programme d’actions, un réseau de partenaires et des moyens financiers pour permettre aux agriculteurs de s’engager pour :
• aménager leur sièges d’exploitation (PCAE, Aides Accord Cadre) ;
• adapter leurs pratiques culturales : en proposant notamment des cahiers des charges environnementaux (MAEC), des certifications environnementales (AREA, Viticulture Durable), des accompagnements à la conversion à l’Agriculture Biologique ;
• construire des filières agricoles adaptées ;
• ménager et préserver des espaces jouant le rôle de filtre ou d’espace de dilution sur le parcellaire agricole (espaces enherbés, zones boisées, haies bocagères, cultures enherbées, zones humides …).

JE SUIS AGRICULTEUR SUR UNE ZONE À ENJEU EAU.
Je peux bénéficier de différents types d’aides et accompagnements sur mon exploitation.
Je contacte Charente Eaux pour en savoir +.